KANGATRIP

La saison des mandarines à Gayndah

La saison des mandarines à Gayndah est pour nous terminée. Ces 14 semaines dans la plus vieille ville du Queensland marquent une étape importante de notre périple en Australie. Nos 88 jours enfin en poche, nous pouvons repartir pour de nouvelles aventures.

Nous sommes arrivés à Gayndah le 20 mars comme nous l’avait conseillé Peter. Vous vous demandez surement qui est Peter? Ceux qui ont franchis les portes de cette ville vous diront probablement qu’il est la personne à avoir dans sa liste d’amis très proches. Peter est la source de tous les plans, bons comme mauvais. Vous cherchez du travail dans les fermes? Rendez-vous chez Peter.

Pour les prochains backpackers, vous trouverez Peter à l’agence Sarina Russo au centre ville de Gayndah. Mais vous pouvez aussi nous contacter si vous cherchez des bons plans sur GAYNDAH.

En ce qui concerne le picking des agrumes et plus particulièrement celui des mandarines la saison s’étend de fin mars à fin juillet. Elle commence avec la variété des impériales, se poursuit avec les Novas et les Hicksons et se termine par les Murcotts.

En fonction de votre ferme vous devrez récolter également des citrons ou des oranges. Il faut savoir que toutes les fermes ne font pas l’ensemble des variétés et que le prix des bins peut varier en fonction du prix de la mandarine sur le marché. Souvent vous aurez alors un break mi juin d’environ deux semaines.

 

Notre expérience en ferme d’agrumes

3 jours seulement après notre arrivée à Gayndah, nous voila dans les champs de citronniers de la ferme Benyenda. Le citron est un fruit extrêmement difficile à cueillir en raison de ses arbres à gros piquants. Il faut absolument se couvrir les bras tout entier même sous 40 degrés et faire attention à ses yeux. Il y a eu plusieurs accidents. Le remplissage de la bin y est laborieux et payée seulement 70$ dans cette ferme. Nous ne gardons pas un souvenir positif de cette première expérience. D’ailleurs quelques semaines après notre départ de la ferme, le prix de la bin est déscendue a 60$.
Nous sommes de retour chez Peter plus vite que prévu. Il ne semble pas ravie que nous ayons laissé un job mal payé et loin de notre lieu de vie! Nos recherches se poursuivent donc, mais cette fois-ci sans son aide. Tous les matins nous arpentons les différentes fermes de la région. Apres avoir essuyé de nombreux refus, nous arrivons à être embauché par la ferme Blue Cow Citrus. Nous y sommes retourné maintes et maintes fois avant d’avoir une promesse d’embauche. Comme dit un proverbe de Laurence Sterne, écrivain Irlandais « Face à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance.« ;)

Le tour est joué, nous voici « pickers » de mandarines dans une des meilleures fermes de la région.

mandarin1

mandarin2

Dans cette ferme, la bin d’Impériales est rémunérée entre 90 et 95$. Si vous arrivez à en faire 2 par jour, c’est plutôt rentable. C’était notre cas mais le bonheur a été de courte durée. Jours après jours les arbres sur lesquels nous pickions étaient de moins en moins fournis. Les journées se poursuivaient jusqu’à la tombée de la nuit car nous souhaitions conserver nos 2 bins par jour.

De fil en aiguilles nous avons terminé à l’usine, dans le packing de mandarines. Je n’étais pas « emballée » au départ car le travail s’est avéré très vite ennuyeux. Ce sont des tâches répétitives pendant 8 heures tous les jours. Cependant ca a permis à mon ami de passer sa licence de Forklift.

Gayndah ne doit cependant pas se limiter qu’au travail. C’est aussi un lieu propice aux rencontres. Bien qu’elles soient en grande partie franco-francaises, elles sont intenses et uniques. On est pour la plupart dans un même état d’esprit enjoué, à la recherche d’aventures. On devient une grande famille dans laquelle on fête les anniversaires, on s’improvise coiffeur, on parle de l’avenir et on refait le monde. Riverview Caravan Park est l’endroit idéal pour de telles rencontres. 75$ la semaine avec électricité. D’ailleurs vous n’aurez pas d’autre choix que de vous installer dans ce camping, le deuxième de la ville refuse catégoriquement les backpackers. Le camping sauvage est aussi depuis cette année prohibé à Gayndah.

Souvenirs de nos acolytes

 

poetjo

flo-anniv

 

anniv-jordan

 

annlise

julien

On a aussi participé aux événements locaux tel que la fête de l’orange!

feteorange

gayndah

feteorange2

The following two tabs change content below.
J'ai décidé de publier un blog afin de vous faire partager mess expériences en Australie tout au long de mon road trip et depuis l'obtention de la résidence permanente.

10 reflexions sur “La saison des mandarines à Gayndah

  1. Millet

    Salut salut ! Sympathique article vu que nous sommes à notre tour sur gayndah c’est intéressant :) on a croisé le chemin de Peter nous aussi on commence les citrons lundi.. A voir donc. Cette Bluecow à l’air pas mal, c’est si dur d’y rentrer, vous auriez éventuellement un contact ?
    Merci pour toutes ces infos en tout cas et bonne route à vous !

    1. Milly

      Wow, how did the comment get removed?? I didn’t do that… Sorry man! But just to let you know, you just gave my scooter it’s new name – K-9 !!! LOL I laughed so hard when I looked that up and saw the dog, it looks JUST LIKE the front of this scooter! Well, I’ll live on as the rohonicdolpbit, but I’ll ride the K-9

  2. Jean-Francois

    Salut !
    Hey moi et ma copine on se dirige vers Gayndah… Tu dis que tu pourrais nous aider avec des plans !! Eh bien ce serait pas de refus, je sais que c’est difficile trouver de la job et on est paumés en ces temps ci ^^ Anyway…
    écris moi si t’as le temps !
    Merci,

    JF

    1. Kangatrip Auteur de l'article

      Bonjour Jean-francois, desolée pour ma réponse tardive. As tu été voir Peter à l’agence de travail dans le centre de Gayndah? Il va t’aider dans tes recherches. Mais je te recommende fortement de prospecter toi même dans les fermes. Rend toi directement chez les fermiers tous les jours. Il y a deux fermes qui selon moi valent le coup: Blue Cow citrus (demande à paler à Ann) et Lynbrook. J’espère que ca va t’aider! good luck

  3. Alvarez

    Coucou nous sommes actuellement à gayndah on ramasse les impérials mais C vraiment dur avez vous un contact pr du packing ? ? Sa serai vraiment cool merci

    1. Kangatrip Auteur de l'article

      Coucou, allez voir à Bluecow et demandez à parler à Ann. Lorsque vous êtes au camping Riverview, tournez à droite (à l’opposé du centre ville) et conduisez pendant 10 minutes. Sur votre droite vous verrez un panneau avec une vache bleue.

  4. Janie

    Coucou! Je suis déjà à la recherche de taff pour le moi de mars, j’ai rencontré une nana qui faisait du packing pour lynbrook mais elle ma dit qu’elle avait postuler en ligne pour ce job, sinon si je me pointe début mars là-bas tu prends que j’aurai une chance d’y entrer? « Merci d’avance

  5. Axel BORE

    Bonjour,

    Votre récit est incroyable et ca donne vraiment envie de vivre la même expérience :p

    Je suis actuellement en train de planifier un peu mon séjour en australie et j’aimerai beaucoup travailler dans les mandarines comme vous avez fait! Petit problème étant que j’ai beau appelé je n’ai aucune réponse… Est ce que vous auriez des liens internets ou s’inscrire ou bien pourriez-vous m’aider? ;)

    Merci encore de votre récit :DD

  6. Sosa

    Salut,

    Le poste commence à dater mais essayons quand meme.

    Est-ce qu’il est indispensable d’avoir son propre vehicule pour travailler dans les fermes à Gayndah telles que Bluecow Citrus ou Lynbrook Citrus en logeant par exemple au riverview camping?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *